Nos 4 conseils pour bien choisir sa combinaison de plongée sous-marine

Publié le 22/10/2019

Nos 4 conseils pour bien choisir sa combinaison de plongée sous-marine

Quelle épaisseur, quelle étanchéité, quels matériaux ? Autant de questions que le plongeur sous-marin peut se poser pour bien choisir sa combinaison de plongée sous-marine ! Pour y répondre il faudra se poser les bonnes questions afin de trouver LA combinaison la plus adaptée à vos utilisations.

Critères pour bien choisir sa combinaison de plongée sous-marine

Quelle épaisseur choisir ?

Une combinaison de plongée sous-marine en néoprène va permettre d’apporter une protection thermique et ainsi lutter contre le froid. L’épaisseur du néoprène va donc maintenir la température corporelle. La sensibilité et les habitudes du plongeurs va impacter son choix d’épaisseur. Voici donc les épaisseurs les plus répandues :

Combinaison de plongée en néoprène de 7 millimètres d’épaisseur

Une combinaison de plongée d’épaisseur 7 mm semble être la solution idéale lors de plongées dans des eaux à des températures inférieures à 15°C. Néanmoins, si l’eau descend à des températures inférieures à 10°C, l’épaisseur de la combinaison devra être plus conséquente.

Combinaison de plongée en néoprène de 5 millimètres d’épaisseur

Une combinaison de plongée d’épaisseur 5 mm semble être la solution la plus adaptée lors de plongées dans des eaux tempérées à des températures comprises entre 15°C et 25°C.

Combinaison de plongée en néoprène de 3 millimètres d’épaisseur

Une combinaison de plongée d’épaisseur 3 mm semble être la solution la plus adaptée lors de plongées dans des eaux à des températures supérieures à 25°C. Par ailleurs, il est possible d’associer plusieurs « couches » à sa combinaison en fonction de la température de l’eau.

La superposition de vêtements en néoprène évite d’avoir plusieurs combinaisons mais plutôt une seule qui peut s’adapter à une cagoule, un top (une souris), un shorty et permettant ainsi de compléter sa protection thermique en fonction des conditions.

Combinaison humide, semi humide ou étanche ?

La combinaison humide :

C’est la plus commune, la plus économique et la plus utilisée ! La combinaison humide est adaptée aux plongées dans des eaux tempérées à chaudes car elle laisse rentrer une petite quantité d’eau en continu, qui une fois piégée, va se réchauffer au fur et à mesure grâce à la chaleur du corps humain. De ce fait, il est important que la combinaison humide soit bien adaptée à la morphologie et à la taille du plongeur pour limiter la quantité d’eau entrante dans la combinaison.

La combinaison humide en néoprène est idéale pour la plongée car elle est souple, confortable et modulable. En effet, il existe une grande variété de produits pour s’équiper en combinaison humide comme la combinaison avec fermeture dorsale ou ventrale, les vestes, les pantalons, les shorties ou encore les tops.

sous vêtement titanium aqualungcombinaison seac 5mmcombinaison seac femme 5mm

La combinaison semi-étanche :

La combinaison semi-étanche est très proche de la combinaison humide si ce n’est à la différence que cette dernière possède des manchons d’étanchéité au niveau du cou, des poignets et des chevilles.

Il n’y a donc pas ou presque pas de circulation d’eau à l’intérieur de la combinaison semi-étanche grâce à ces manchons et à une fermeture dorsale horizontale étanche.

L’eau n’étant pas renouvelée dans la combinaison semi-étanche, il y a beaucoup moins de déperditions énergétiques qu’avec une combinaison humide. Cela permet donc de conserver la chaleur pendant la plongée.

Néanmoins, du fait de sa fermeture dorsale étanche, la combinaison doit être fermée par une autre personne avec précaution et sans forcer. L’entretien de cette fermeture étanche doit être réalisé toutes les 15 à 20 plongées par un simple mais indispensable graissage.

La combinaison semi-étanche allie simplicité d’utilisation, étanchéité et confort thermique

combinaison semi etanche aqualungcombinaison semi etanche aqualung

La combinaison étanche :

Bien moins commune, la combinaison étanche, complètement imperméable comme son nom l’indique, est très efficace en eaux très froides mais est plus réservée aux plongeurs confirmés.

En plus de son prix assez onéreux, elle est délicate d’utilisation et demande un entretien régulier. Cette combinaison se porte au-dessus de ses propres vêtements qui assurent ainsi le rôle de protection thermique.

La combinaison étanche permet d’injecter de l’air pour mieux s’équilibrer et de se protéger du froid, il est donc nécessaire d’adapter le lestage.

Comment ne pas se tromper de taille de combinaison ?

Votre combinaison doit être adaptée à votre morphologie car elle va être comme une seconde peau.

N’oubliez pas qu’il existe des combinaisons adaptées aux femmes, aux hommes et aux enfants.

Il est important d’essayer une combinaison avant de l’acheter. Lors du premier essayage, la sensation d’être serré est tout à fait normale et l’enfilage ne sera pas de tout repos !

Une fois enfilée, n’hésitez pas à bouger et essayer différents mouvements de bras, de jambes et de flexions pour être sûr que vous ne ressentez pas de gênes notamment au niveau du cou, des bras et de la cage thoracique.

Attention à ne pas prendre une combinaison plus grande que sa taille, elle doit s’adapter le mieux possible à votre corps afin d’éviter de trop grandes infiltrations d’eau dans la combinaison.

Ne pas faire l’erreur de prendre une combinaison plus épaisse que nécessaire au risque de réduire sa liberté de mouvements et de provoquer des gênes inutiles.

Le mieux reste de prendre ses mesures à l’aide d’un mètre ruban et de mesurer :

- le tour de poitrine (mesure la plus importante pour assurer le confort respiratoire).

- le tour de taille.

- le tour de bassin.

Et de se référer au guide de taille de la combinaison.

plongeur en combinaison

Comment enfiler sa combinaison de plongée ?

Enfiler sa combinaison de plongée, tout un art ? C’est vrai qu’il est plus facile d’enfiler un maillot de bain qu’enfiler une combinaison de plongée mais ce n’est pas insurmontable pour autant…

Attention, il y a certaines choses à ne pas faire car cela pourrait abîmer la combinaison et réduire sa longévité. Voici quelques astuces pour faciliter l’enfilage sans abîmer sa combinaison de plongée :

Le sac plastique

Il faut toujours commencer par les jambes. Une astuce bien connue des plongeurs est d’enfiler un sac plastique autour de son pied pour bien le faire glisser au travers du manchon de la cheville. Cela facilitera grandement le passage du talon dans la combinaison. Une fois les jambes enfilées, il ne reste plus qu’à enfiler les bras dans les manches, un à un, et fermer la fermeture.

L’eau savonneuse

Une autre astuce consiste à enfiler sa combinaison en y versant de l’eau savonneuse à l’intérieur. Néanmoins, il faut rester vigilant sur le choix du savon (pour votre peau et la planète) et sa quantité (quelques gouttes suffisent).

Mouiller la combinaison

Une troisième astuce est de mouiller sa combinaison avec de l’eau de mer ou de l’eau douce avant de l’enfiler, moins agréable mais efficace.

Help !

Une dernière astuce est de demander à un ami plongeur de l’aide pour enfiler la combinaison en tirant le néoprène pendant que vous réalisez des mouvements pour faciliter l’enfilage.

Pour finir

De manière générale, lorsqu’on met une combinaison, il faut prendre le néoprène à pleine main et ne pas planter ses ongles dedans au risque d'abîmer sa combinaison de plongée.

Elle s’enfile petit à petit en faisant remonter pli par pli et en tirant au niveau du bassin.

Vérifiez qu’il n’y ait pas de plis une fois la combinaison enfilée et réajustez en conséquence en restant délicat pour que la combinaison ne soit pas gênante.

Maintenant que vous savez tout, il ne vous reste plus qu'à faire votre choix et trouver votre combinaison de plongée sur votre boutique en ligne Abysea ou venir directement au magasin Atlantys Homopalmus.

C’est parti !